"Avoir les portugaises ensablées"

J'adore cette expression du registre argotique qui signifie littéralement "Avoir les oreilles bouchées", et donc "Être sourd".

Je compatis toujours avec amusement aux pauvres étrangers

- ou aux français qui ignorent l'argot ! 

- qui doivent réellement se demander ce qu'une si étrange formule peut bien signifier.

Et, effectivement, si on s'intéresse de près à la question, l'expression «avoir les portugaises ensablées» correspond à l'apogée des huîtres dites portugaises en France, dans les années 1950. 

C'est ainsi que les usages associèrent ce bivalve à l'oreille de celui qui entend mal. L’analogie de la forme est assez frappante il faut bien le reconnaître, avec l'huître dite portugaise.

Quant à l'ensablement, si on accepte définitivement qu'une huître naît et grandit en bord de mer, on comprend qu'elle puisse contenir du sable...

1 de 2