Œufs, huîtres, escargots, pourquoi les vend-on par 12 ?

Lorsque vous achetez vos huîtres, des Spéciales de Setubal évidemment.

Vous pouvez vous les procurer au kilo ou à la douzaine, ce qui parfois équivaut à la même chose.

Or, cette habitude de compter par 12 remonte à loin. 

Au moyen-âge pour être précis.Remontons donc en ces temps clairs-obscurs, où l’on se castagnait pour un rien mais où l’on avait également l’élégance de préparer les huîtres en ragoût. Du moins à Paris.

A cette époque, les unités de mesure utilisait la base 12. 

Une longueur par exemple se mesurait en pieds de 12 pouces et la monnaie se comptait en sols à 12 deniers. 

Quant aux travaux d’Hercule et aux coups de midi, ils étaient déjà par 12.

A l’origine de ce choix, il y avait une raison purement pratique :

- Observer votre main, n’importe laquelle, côté paume.

- Commencez à compter vos phalanges avec votre pouce.

- Théoriquement, si tous vos doigts sont en place, vous devez arriver à 12.

C’est ainsi que l’on comptait autrefois.

C’était pratique et cela permettait en plus de manipuler des objets de l’autre main. 

De plus, 12 est un chiffre divisible par 6, 4, 3 et 2, ce qui facilitait les calculs.

Aujourd’hui, la base décimale a remplacé la base 12, 

mais on compte toujours certains produits par douzaines comme les huîtres ou les oeufs. 

Des traditions ancestrales qui influencent encore notre quotidien ! 

J’adore le concept !